200 ans d’innovations créatives

L'histoire de Wienerberger
Esprit d’entreprendre et innovation

 

 

Alois Miesbach

1819, connaissez-vous Aloïs Misbach ?

Aloïs Misbach est le créateur de notre entreprise. Sécrétaire auprès d’un prince autrichien, Alois Misbach est aussi Ingénieur de formation. En 1819, Alois Miesbach a tout juste 29 ans, il se rend compte du potentiel de croissance et d’innovation de la production des matériaux de construction et décide de s’y consacrer pleinement. Il acquiert ainsi les anciens fours de « fortifications K.K » à Meidling (Ville de Vienne). Sa vision entrepreneuriale, le pousse également à acheter de nombreuses parcelles de terrain avec de riches gisements d’argile, ainsi que plusieurs briqueteries sur le Wienerberg. Il gère sa société en bon père de famille, prenant particulièrement soin de ses salariés et s’implique dans de nombreuses œuvres caritatives.

Alois Miesbach

1857, Bienvenue à Heinrich Drasche

1829, le neveu de Aloïs Misbach, Heinrich Drasche, intègre l’entreprise. Il a 18 ans et reprend alors les briqueteries du Laar Berg à Vienne. Il se forme en parallèle à l’académie des mines pour mieux maitriser les procédés de production. Il sera connu comme le « baron de la brique » ou « le baron du charbon ».
En 1857, à la mort de son oncle, il devient l’unique propriétaire de toutes les entreprises Wienerberger, gérant et actionnaire.
 

Et l’innovation continue…

1860, Drasche achète le brevet sur le four continu inventé par Friederich Hoffmann, qui n’avait jamais été utilisé en Autriche auparavant. Il modifie la conception du four. Sa production annulaire permettait une production écoénergétique et continue.

 

 

The nephew of Wienerberger; Alois Miesbach and CEO of Wienerberger in 1857.

1945 à 1980

A partir des années 50, Wienerberger installe des fous tunnel ultramodernes se hissant au rang de pionner d'une production plus efficace et écoénérgétique.
1960, wienerberger développe des formats de briques plus grands. Il s’attache également au développement de plus grandes performances thermiques donnant ainsi naissance à la brique Porotherm.
En parallèle, Wienerberger développe également une stratégie de diversification avec la fabrication d’autres matériaux de construction comme le béton et acquiert une participation dans la société d’un fabricant de tuiles en béton.

 

 

1980 à nos jours

Wienerberger développe des solutions globales et innove en révolutionnant les systèmes constructifs,  avec entre autre la création de la maçonnerie roulée et des briques rectifiées, du monomur, de la tuile Panne, première tuile très faible pente, ou le lancement de la maçonnerie à joint vifs® pour la façade.
L’année 1986 marque le début de l’internationalisation avec le rachat du groupe allemand Ottman ; à la fin des années 80, Wienerberger comptait plus de 40 usines implantées dans tous les pays d’Europe.
 
En 1999, Wienerberger entre sur le marché américain, avec l’acquisition de General Shale et devient ainsi leader mondial dans les matériaux de construction.
 
En 2009, malgré la crise, Wienerberger crée la briqueterie la plus grande et la plus moderne en Inde.
 
En 2010, reprise intégrale de l’entreprise de tuyaux céramique Steinzeug-Keramo, acquisition à 100% du fabricant de pavés béton Semmelrock.  2012, acquisition complète de Pipelife (tubes synthétiques).

Female front desk employee helping customer

Une question ? Besoin de conseils ?

Wienerberger France

8 rue du Canal 67204 Achenheim

 

A bientôt