Mise en oeuvre Porotherm Monomur Isolation repartie ITR

Isolation thermique répartie

Dans l'isolation répartie, la brique contient elle-même des propriétés isolantes. Inutile donc, de rajouter un isolant spécifique.

Isolation thermique répartie, définition

Dans l'isolation répartie, la brique intègre directement l’isolation. Inutile donc, de lui rajouter des matériaux isolants spécifiques contrairement à l'isolation par l'intérieur ou par l'extérieur. Cette troisième technique permet de combiner deux fonctions pour le mur : porteur et isolant.

L'isolation répartie en rénovation : est-ce possible ?

Cette solution est exclusivement réservée aux travaux de construction, surélévations ou aux extensions. Ce procédé d'isolation des murs sera en effet planifié dès la conception du bâtiment pour la mise en place du gros œuvre.

Quels matériaux choisir pour l'isolation des murs ?

Il existe deux types de matériaux d'isolation : les monomatériaux et les plurimatériaux.
Les plurimatériaux concernent les structures d'habitation à ossature bois. Il est également possible d'utiliser la méthode du "mur sandwich" consistant à placer une couche d'isolant entre deux matériaux porteurs, souvent des blocs bétons.
Les monomatériaux peuvent être :

  • Les briques alvéolées en terre cuite connues sous le nom de monomur sont composées d'argile et de terre, des adjuvants peuvent être ajoutés afin de la rendre plus poreuse.
  • Les blocs de béton cellulaire, composés de sable, poudre d'aluminium et ciment.
  • Les blocs de pierre ponce

Les avantages de l'isolation thermique répartie

Exclusivement compatible avec les matériaux constructifs à très hautes performances thermiques, la technique d’Isolation Thermique Répartie (ITR) autorise la réalisation d’un mur de maçonnerie répondant aux normes thermiques et environnementales (RE2020) en vigueur, sans apport d’un isolant complémentaire.
Les bénéfices de l’Isolation Thermique Répartie (ITR) sont nombreux :

  • Réduction optimale des ponts thermiques, limitant toute déperdition au niveau des liaisons des parois de l’habitat et par conséquent sans points froids générateurs de condensation et de moisissures.
  • Absence d’humidité, de condensation et de moisissures domestiques… En hiver, jusqu’à 5 fois moins d’eau que dans un mur avec une isolation intérieure rapportée !
  • Parfaite étanchéité à l’air grâce aux enduits extérieurs et intérieurs sur maçonnerie
  • Qualité de l’air préservée grâce à une enveloppe naturelle en terre cuite garantie sans émissions de COV (composés organiques volatiles).

La brique terre cuite associés à la technique d’Isolation Thermique Répartie (ITR)

Constituée de matériaux 100% naturels, la terre cuite dispose entre autres de qualités thermiques exceptionnelles, comme le démontre depuis plusieurs années le formidable succès de la brique isolante et de la brique Monomur.
Aujourd’hui, Climamur® innove et propose une brique terre cuite alvéolaire aussi unique que particulière : la brique terre cuite auto-isolante afin d’accéder à « un nouvel art de vivre »

Terre cuite et ITR : le duo gagnant

Le duo constructif terre cuite + isolation thermique répartie permet de marier idéalement la résistance mécanique et thermique de la brique en terre cuite avec les avantages du confort toutes saisons (l’inertie du Climamur apporte un gain de fraîcheur en été et garantie des températures confortables en hiver) , santé et pérennité de l’isolation répartie.

Quelles sont les solutions ITR terre cuite proposées sur le marché ?

Toutes les briques terre cuite ne sont pas compatibles avec le choix de l’Isolation Thermique Répartie (ITR)… En effet, compte tenu des critères exigeants de la RE2020, seules certaines gammes de briques Monomur de forte épaisseur et les nouvelles briques à isolation renforcée Climamur® peuvent y prétendre.

Photography of production of inner wall blocks

Besoin de plus d'informations ?

Notre moteur de recherche est à votre disposition