Logements collectifs Pantin

Logements collectifs Pantin
  • Donner une identité à chaque immeuble grâce aux 3 teintes Terca
  • Combiner au mieux le minéral et le végétal dans un environnement industriel
  • Imaginer des ornementations en briques de terre cuite

Incarner l'esprit du lieu, entre canal de l'Ourcq et grands moulins

Pour imaginer ces 3 bâtiments destinés à l'accession à la propriété, l'architecte Christelle Avenier a élégamment répondu au patrimoine industriel du lieu et aux attentes actuelles.

Le projet français récompensé au Brick Award 2022

Les prix ont été décernés à des projets du monde entier qui ont impressionné le jury par leur concept de conception et d’architecture innovant, leur utilisation intelligente et innovante de la brique ainsi que par la haute qualité de leur attrait esthétique, de leur forme et de leur design. Le gagnant pour la catégorie "Vivre ensemble " est l'agence Avenier et Cornejo Architectes ! Une raison de plus pour vous présenter ce projet récemment lauréat!

     

Décryptage du projet avec le jury Jesper Gottlieb (vidéo)

“Ce projet, c'est 88 logements dans ville moyenne française. Il s'agit de la façon dont le programme rencontre un milieu urbain. Ici, les architectes ont simplement découpé le programme en trois bâtiments, chacun articulé à sa manière et répondant aux différentes situations urbaines, tout en étant décliné en trois couleurs de briques différentes. C'est un projet très subtil mais très puissant. ”
Jesper Gottlieb, Gottlieb Paludan Architects ( DK), Jury de Brick Award 2022

Les mots des architectes (vidéo)

“Il s'agit d'un projet de 88 logements en deux blocs et trois bâtiments proches du canal avec une langue commune. Et nous avons créé une ouverture au cœur du jardin pour faire un lien avec la rue.

Nous avons aussi profité du canal qui est un élément naturel des environs. Nous voulions que chaque appartement ait une vue sur le canal. Nous aimons construire avec la brique car elle vient de la terre et nous pouvons l'utiliser de différentes manières dans différentes ornementations et différentes couleurs.
Il y a aussi la durabilité ; quand on a un bâtiment en brique, on sait que ça va durer longtemps. Il y avait une évidence pour nous de travailler avec la brique en raison du chemin industriel de la région. Il existe de nombreux bâtiments industriels dans la ville de Pantin. A proximité du projet se trouve un repère industriel important les Grands Moulins de Pantin. Donc pour nous la matérialité était importante pour créer ce lien avec l'histoire de la ville.
Les trois bâtiments utilisent le même vocabulaire : le cadre environnant, l'ornementation et la matière. L'interaction avec la brique était la couleur car comme nous l'avons dit précédemment, nous avons un vocabulaire et une identité propre à chaque bâtiment. Et chaque bâtiment a une couleur de brique et une couleur de métal unique.
Nous avons utilisé d'autres matériaux dans le projet comme les fenêtres en aluminium et les mains courantes en acier mais la brique reste le matériau principal du projet. J'aime sa polyvalence car on peut faire beaucoup de choses avec. De nombreuses formes, de nombreux ornements. C’est aussi un matériau naturel qui capte la lumière de manière intéressante.
L'un des plus grands plaisirs pour moi, pour nous, c'est de voir que les habitants, les gens qui vivent ici utilisent et prennent soin des espaces. Leurs espaces communs mais aussi l'extension, qu'ils nous montrent pour être heureux de vivre ici.”
Christelle Avenier et Miguel Cornejo, Avenier Cornejo Architectes  (France)

Un projet où la brique en terre cuite s'impose naturellement

C'est en remportant le concours lancé par une maîtrise d'ouvrage réunissant un promoteur privé et la société d'économie mixte de Pantin que l'agence Avenier Cornejo a pu mettre en œuvre leur vision du projet. Pour Christelle Avenier, l'important pour ces 88 logements répartis en 3 bâtiments consistait à « répondre à l'environnement de la ZAC de Pantin avec la brique des Grands Moulins créés en 1884 et classés monument historique, et se fondre dans ce site bordé par le canal de l'Ourcq ».
Si la brique a immédiatement été privilégiée, l'agence a souhaité faire vibrer les architectures avec des teintes à la fois différentes pour chaque bâtiment et porteuses d'une touche de modernité. « Il fallait donner une identité à chacun, avec une forme spécifique, et allier les trois teintes de brique et de menuiserie » poursuit l'architecte responsable du projet. Ajoutons que la forme particulière de chaque bâtiment évite toute uniformité, et que l'ensemble est conçu pour offrir une perspective depuis la placette jusqu'au jardin de l'îlot central. Les ornementations réalisées avec la brique alternent parties pleines et modénatures plus aérées.

Choisir les teintes avec soin

Familiarisée avec les briques de façade Terca depuis quelques années, c'est sur le site de l'usine de Flines-Lez-Raches, près de Lille, que Christelle Avenier est allée choisir ses références. « On se déplace toujours pour sélectionner les teintes, il faut voir les jeux de lumière sur le produit ». Le choix s'est porté sur le gris titane, gris argenté et le rouge blauwrood, tous porteurs d'une vibration selon l'intensité lumineuse. « Le gris titane par exemple passe du gris clair teinté à violet au coucher du soleil à un gris plus sombre sous la pluie, les impressions changent selon la météo » note l'architecte.
Ajoutons que ces briques moulées main aux arêtes irrégulières, légèrement nuancées, apportent un aspect intemporel aux façades. Un autre aspect esthétique de la façade est les modénatures spécifiques à ce projet qui ont exigé un réel savoir-faire du poseur. « La pose de chaque brique est réfléchie, et on a fait appel à un bon façadier ».

Une pérennité appréciable dans ce type de projets

Dans le logement social, même dans le cadre d'une accession à la propriété comme dans cet ensemble de Pantin, la logique économique et la pérennité priment. Et dans cette optique, Christelle Avenier apprécie particulièrement l'aspect durable de la brique en terre cuite et de son « bon vieillissement » dans le temps, sans entretien particulier. Cette enveloppe qui alterne façades pleines avec des joints discrets et l'aspect « ornement » des modénatures, prendra au fil des ans, une patine propre au matériau terre cuite, en harmonie avec les bâtis du patrimoine industriel tout proches.

Retrouvez cette réalisation en briques de façade Terca Lauréate au concours Brick Award 2022 dans la catégorie "Living together" 

Zoom chantier :

D'autres références Terca

Logements collectifs Faubourg Saint-Martin, Paris

Quand la ville fait peau neuve

Logements collectifs Canal de l'Ourcq

Un îlot parisien au bord de l'eau

Les briques apparentes Terca